Assdaham
Bienvenue, Invité !
Acivité solaire et géomagnétique en direct
Solar X-rays:

Geomagnetic Field:
>
Status
Status
 
From n3kl.org
Musique ... en navigant

Canalisation de l’Archange Michaël par Diane LeBlanc, le 29 septembre 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Canalisation de l’Archange Michaël par Diane LeBlanc, le 29 septembre 2009

Message par Admin le Dim 1 Nov - 19:37


De la 5e à la 6e dimension…











Canalisation de l’Archange Michaël par Diane LeBlanc,
le 29 septembre 2009 au Monastère St Michel du Var



Introduction de Diane :

« Je vous invite à nouveau à descendre dans les profondeurs de vous-même, à vous ouvrir à recevoir la lumière du ciel et à la laisser pénétrer le long de votre colonne vertébrale, jusque dans votre bas-ventre, dans vos entrailles. Permettez à ce feu sacré de descendre en vous-même et de vous habiter totalement. Accueillez la présence de l’archange Michael qui est votre frère de lumière. On dit de lui « celui qui est comme Dieu » et puisqu’il est votre frère, il vous invite à reconnaître que vous aussi, vous êtes comme Dieu puisque vous êtes ses enfants.

L’Archange Michael vous invite à célébrer le divin en vous-même, à chaque instant, chaque jour, dans chaque inspiration, dans chaque expiration. Laissez sa parole toucher votre cœur et permettre à son amour, à sa tendresse, de venir vous enrober, vous protéger, vous réconforter…. »







Frères et sœurs de lumière, il y a tant d’amour en vous-même, tant de volonté d’agir, de transformer cette vie qui est la vôtre, et de faire en sorte de participer à l’instauration du paradis sur terre…

Depuis des années votre cheminement et votre parcours de vie vous amènent à contacter de plus en plus en vous-même l’amour universel, l’amour inconditionnel. Or, cet amour ne peut porter fruit que si vous le laissez pénétrer dans tout, absolument tout ce qui vit en vous.

Il importe de prendre conscience que, pour accéder aux dimensions supérieures, vous devez d’abord avoir instauré les fondations, les piliers de votre divinité en vous-même. Rien ne sert de chercher à vous élever puisque c’est dans la réceptivité, dans l’accueil, que toute l’énergie lumineuse peut vraiment descendre et parcourir toutes les sphères de votre identité. C’est dans les profondeurs de vos entrailles que se trouve la guérison, la libération, la purification des expériences passées que vous portez : toutes celles qui vous accablent et qui vous empêchent d’avancer.

Le chêne qui se dresse vers le ciel ne peut s’élever que si ses racines sont profondes et bien ancrées dans le sol. Il en va de même de votre lumière, de votre rayonnement. Rien ne sert de vouloir aller au devant de la lumière, de l’énergie. Rien ne sert de vous déconnecter de votre vie quotidienne ou d’abandonner vos projets ou les êtres qui vous sont chers...

Laissez plutôt ceux et celles qui vous accompagnent dans l’invisible venir vers vous, venir remplir l’espace, les manques, les vides ; alléger vos peines, vos tourments, vos blessures du passé. Permettez que la guérison vienne d’en haut et s’installe jusque dans les profondeurs. Permettez que la lumière vienne d’en haut et s’installe jusqu’au bout de vos ongles d’orteils… pour que votre humanité fusionne enfin avec l’être lumineux et divin que vous êtes en réalité.




Les quatre aspects les plus importants de votre personnalité, votre santé physique, votre bien-être émotionnel, votre besoin de comprendre sur le plan intellectuel et de vous relier sur le plan spirituel, sont les bases sur lesquelles vous pouvez construire l’être divin que vous êtes en réalité.

Chaque fois qu’une de ces bases est négligée, oubliée, laissée pour compte, même si c’est au profit de votre cheminement soi-disant spirituel, c’est votre ancrage et vos racines qui souffrent.

Si un arbre se contente de se déployer face au soleil, mais qu’il ne prend pas soin de s’abreuver, de nourrir ses racines par les protéines contenues dans la terre, il va bientôt se dessécher, mourir et perdre toute sa vitalité sans pouvoir continuer de croître.

Ainsi, nous vous le disons, ne cherchez pas à vous élever mais plutôt à vous déployer, à faire en sorte d’accueillir la lumière du ciel, de la faire descendre le long de votre corps et de l’emmagasiner dans le sol, sous vos pieds, tel un ancrage, telles des fondations. Pour pouvoir ainsi permettre à votre cocon de lumière de prendre toute son ampleur et rayonner à un tel point que chaque personne que vous rencontrerez aura l’impression de se connecter à un soleil vivant.

Votre unique mission ici-bas est d’éclairer vos semblables en gardant, en préservant le feu sacré en vous-même… tel un immense brasier qui illumine et éclaire tout votre être de l’intérieur.






Ceux et celles qui vous accompagnent de l’autre coté du voile peuvent venir vers vous, peuvent être à vos cotés à chaque instant, à condition que vous reconnaissiez QUI vous êtes réellement, que vous vous ouvriez à votre propre lumière, que vous vous sentiez entourés d’eux, comme des frères et des sœurs, et non pas comme des êtres qui vous sont supérieurs.

Comme il vous l’a été dit, les anges sont la moitié divine de vous-même. Les maîtres sont ceux qui ont accepté d’unifier leur partie divine et humaine pour faire en sorte que la matière soit transfigurée. Cette expérience se vit, non pas dans le repli sur soi ou dans la déconnexion d’avec le monde qui vous entoure, mais bien dans le partage, la révélation, l’ouverture aux autres, dans la célébration de votre moi illimité.

Permettez à la chaleur de votre être de venir réchauffer les moindres recoins qui semblent dans l’ombre à l’intérieur de vous, les parties de vide, les parties de manque, les parties encore empreintes de lourdeur. Ce ne sont que les parties de vous qui ont oublié qui vous êtes réellement, ce sont les parties de vous qui n’ont pas été suffisamment nourries, alimentées du feu sacré de votre existence illimitée.








Quand oserez-vous vous regarder dans un miroir et vous appliquer à apercevoir la présence de Dieu dans votre propre regard ? Quand irez-vous dormir le soir en vous abandonnant dans les bras de l’ange qui est votre jumeau de lumière ? Quand reconnaîtrez-vous que vous êtes vous aussi des Christs, des êtres divins illimités… pour enfin, de votre propre volonté, pouvoir éclairer le monde et l’éveiller à la lumière céleste ?

Tout se passe dans les profondeurs de vous-même, tout se passe dans l’acceptation et la reconnaissance de QUI vous êtes réellement, à la fois humain et divin.

Aimez votre humanité ! Aimez vos expériences humaines! Prenez conscience que tout ce que vous vivez n’est là que pour vous inciter à vous révéler dans votre plus grande splendeur.

Si les 4 bases de votre personnalité, de votre humanité, vous amènent à la 5ème dimension, sachez que celle-ci se nomme sagesse, acceptation, ouverture inconditionnelle à tout ce qui se vit. Et si la plus grande perfection pour chacun d’entre vous consistait en fait à accepter votre imperfection ?

En vérité, c’est lorsque vous êtes dans votre vulnérabilité la plus profonde que l’esprit de Dieu peut pénétrer en vous et trouver sa place… afin vous rendre malléable à l’énergie divine pour devenir des révélateurs auprès de ceux qui vous entourent. Lorsque vous êtes dans votre force, votre puissance, votre identité, ce n’est plus votre moi divin qui se trouve aux commandes mais bien la partie de vous qui est en survie, qui tente désespérément de s’accrocher à ses acquis, à ses apparences, à ses vieilles programmations. Celle qui vous fait croire que vous devez vous battre, que vous devez travailler fort et dur pour parvenir à la sainteté.






La sagesse, c’est d’accepter que chaque personne qui est présente sur votre route vous révèle la partie de vous-même qui a le plus besoin d’être accueillie, aimée et réconfortée. Et si vous vous ouvrez à la présence de l’autre – au cadeau que cet être vous offre – cet état de grâce auquel vous aspirez va prendre sa place de plus en plus profondément en vous-même. Ainsi, vous pourrez passer de la 5ème dimension à la 6ème dimension.

Cette dimension est celle de l’amour inconditionnel, celle où vous pouvez déployer votre amour de façon illimitée, sans être emprisonnés par les jeux humains : sans vous laisser attacher, restreindre ou manipuler par ceux et celles qui veulent du bien mais qui tentent d’accaparer votre attention, votre amour, votre tendresse… parce qu’eux-mêmes demeurent dans le manque et espèrent que vous pourrez remplir ce manque.

L’amour inconditionnel c’est d’être totalement rempli. D’être tel une immense fontaine qui vous régénère sans fin, de façon illimitée, de manière à ce que quiconque qui s’approche de vous pour s’abreuver ne puisse plus vous siphonner, vous vampiriser, vous vider ou même vous imprégner d’énergie négative.




Or, vous ne pouvez transmettre cet amour qu’en l’ayant d’abord intégré en vous-même. Vous ne pouvez vous laisser remplir de cet amour qu’en acceptant la partie céleste, angélique, divine, présente à l’intérieur de vous. Il s’agit de cette partie de vous qui peut rayonner, qui peut accompagner les autres en demeurant dans le détachement… à partir des assises de vos fondations intérieures, parce que vous aurez transmuté vos propres difficultés humaines en vous laissant combler, accompagner et soutenir par le divin présent en vous-même.

Car, en définitive, c’est l’humain qui cherche l’effort, le faire et l’accomplissement ; le divin se contente d’être, de savourer, de célébrer la vie et de l’honorer à chaque instant dans la joie, l’allégresse et la sérénité. Lorsque vous êtes dans cet état de sérénité, vous rayonnez l’amour, et cet amour transforme, libère, guérit chaque personne qui s’approche de vous. Non plus dans la confrontation, dans l’explication ou dans l’effort, mais bien dans la douceur, le réconfort, la consolation.

Permettez-vous d’accueillir en vous les 4 dimensions de votre être, même si ces dimensions vous paraissent inférieures, limitées, bassement humaines. Car c’est dans vos entrailles que tout se joue, dans les profondeurs de votre âme, là où le divin peut enfin prendre racine, germer et porter fruit.





Pour cela, il vous faut mourir à vous-même, mourir à vos idéaux, à vos aspirations célestes, à cette élévation qui vous déconnecte de votre réalité quotidienne. Il importe plutôt que vous disiez OUI à faire le saut, à plonger dans votre humanité et amener avec vous toute l’énergie céleste, toute l’énergie de lumière, afin d’en faire profiter chacune de vos cellules, chaque parcelle de votre être et vous ouvrir à enfanter, ici sur terre, dans la matière, l’immensité de l’amour de Dieu.

C’est dans votre fusion avec la terre sous vos pieds, avec cette planète qui est la votre, avec l’humanité tout entière, que votre lumière pourra vraiment porter fruit. Et ainsi, tel un chêne majestueux, vous serez porteur d’une vie nouvelle, d’un souffle nouveau… d’un renouvèlement d’oxygène, pour tous ceux qui vous entourent et qui ont soif de solidité et de permanence en ce monde.

Avant de penser à aller retrouver les êtres de la 8ème, 10ème ou 12ème dimension, commencez par accueillir vos bassesses humaines : ce qui vous paraît encore imparfait en vous. De cette façon, vous pourrez vous voir tels que vous êtes : infinis, illimités, de la 1ère à la 13ème dimension… faisant partie du grand Tout, de la grande lumière où il n’y a rien d’autre que ce potentiel illimité, cette plénitude à laquelle vous aspire : l’énergie souveraine.

Il n’y a jamais rien eu d’autre, il n’y aura jamais rien d’autre que le « Je Suis », présent en chacun de nous, en chacun des êtres à la fois incarnés et désincarnés. Car si nous sommes tous des fils et des filles de Dieu, nous sommes là pour cheminer ensemble et amener, ici sur terre, toute l’énergie de toutes ces dimensions présentes à la fois à l’intérieur de chacun et à travers le cosmos tout entier.

Permettez-vous de redevenir des étoiles, des soleils, et d’éclairer ainsi chaque personne qui croise votre route, en lui faisant prendre conscience de sa propre lumière. Non pas de ce qu’elle a à travailler, ce qu’elle a à changer ou à améliorer en elle, mais bien de tout ce qui est déjà là, tout ce qui est déjà inscrit, acquis, intégré en pleine lumière.





Honorez le feu sacré de la présence divine en chacun et vous serez à votre tour reconnu, libéré afin de vous unifier à votre tour dans la lumière. Nous sommes avec vous à chaque instant, vous êtes avec nous à chaque instant. Il n’y a plus de voile, il n’y a plus de différence, il n’y a même plus de dimension : il n’y a que le moment présent, la présence ultime de Dieu, de l’énergie divine, de la source de toute vie présente en chacun, dans l’union, l’unification et la vie éternelle.

Vous êtes invités à redire ce OUI ultime, à vous souvenir de QUI vous êtes, à intégrer dans toutes vos cellules l’énergie d’en haut qui habite tout ce qui vit, tout ce qui vibre ici-bas.

Sachez que vos vœux ont été entendus. Ils ont été reçus. Maintenant, c’est à votre tour de vous ouvrir à être disponible pour recevoir tous les bienfaits, tous les cadeaux du ciel qui pleuvent sur votre tête… à vous en sentir dignes, à vous sentir vibrer au diapason avec la joie et le bonheur illimité disponible pour vous-même ici et maintenant. Le secret : permettez à cette énergie de s’emmagasiner jusque dans les profondeurs de votre être, jusqu’en bas de votre colonne, là où se loge l’espace sacré, le réceptacle illimité qui ancre l’énergie divine ici sur terre, qui est votre connexion au sol, à la terre et au ciel en vous-même.

Que le divin vous habite, vous nourrisse, vous alimente, vous comble et vous fasse ressentir la plénitude à chaque instant. Tout est déjà là en vous-même. Déployez vos ailes. Déployez cette lumière magnifique en vous et autour de vous et devenez, redevenez des anges ici sur terre.

Que chaque jour de votre vie soit une fête, une célébration, une « fiesta » puisque ceci demeure votre plus grande aspiration. Soyez ce que vous voulez faire advenir dans votre vie et osez demander l’aide, le support, le soutien, pour faire en sorte de demeurer dans cet état de grâce qui est votre plus grande nourriture à la fois humaine et céleste.

Nous sommes avec vous, en vous et, par vous, nous nous connectons à l’humanité tout entière. Soyez honorés, soyez gratifiés et remerciés pour votre ouverture et votre réceptivité… et puissiez vous poursuivre votre chemin en demeurant des porteurs du flambeau éternel qui embrasera tous les cœurs de ceux qui vous entourent et qui croiseront votre route, en gardant cette flamme précieusement allumée en vous-même.

Soyez bénis !




Message de Bianca Gaïa/Diane LeBlanc, transmis le 1er novembre 2009, aussi disponible sur www.biancagaia.com. Vous êtes invité à faire circuler ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, y compris ces quelques lignes.


Invitation de Diane :
Je profite de l’occasion pour vous inviter à participer à la prochaine balade que nous organisons à la fin du mois de mai 2010 avec Brigitte Lagache. Ce périple de 8 jours à Éphèse et Patmos nous conduira sur les pas de St-Jean l’Évangéliste, où nous découvrirons les lieux où il a vécu la fin de sa vie, et où il a rédigé l’Apocalypse, le tout dans le but avoué de vibrer ensemble en communion avec l’Essence divine imprégnant ces sites sacrés… et présente aussi dans toutes nos cellules. Vous trouverez toutes les informations et détails concernant ce voyage en cliquant sur le lien suivant :
http://www.biancagaia.com/Fichiers/Balade_St_Jean.pdf.

_________________
posté par Admin

Admin
Admin

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 12/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://assdaham.home-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum