Assdaham
Bienvenue, Invité !
Acivité solaire et géomagnétique en direct
Solar X-rays:

Geomagnetic Field:
>
Status
Status
 
From n3kl.org
Musique ... en navigant

LES ILLUSIONS DU RAYON 6 et un peu du Rayon 1, et un zeste du 7...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default LES ILLUSIONS DU RAYON 6 et un peu du Rayon 1, et un zeste du 7...

Message par Admin le Dim 31 Aoû - 23:34

Note de Mireille : Je remets un vieil édito redigé par un ami pour les débuts du site …sous une autre forme…je le trouve amusant, interessant et souhaite le laisser dans les archives car beaucoup de choses sont d’actualité en ce message

LES ILLUSIONS DU RAYON, par Eliaya :
LES ILLUSIONS DU RAYON 6 et un peu du Rayon 1, et un zeste du 7...
Par moi-même, probablement un peu inspiré par "Le Tibétain" (que je n'ai jamais lu) si j'en crois une découverte récente. Mais surtout inspiré par toutes mes "gamelles" et les délires de certains forums...vu mon grand âge.



J’aurais pu l’appeler « Grandissez » ou bien « Les 7 failles des 7 Rayons » (titre aguicheur qui faisait un peu film de karaté à la Hong-Kong ) ou bien encore « Des méfaits de l’émotionnel », ou pourquoi pas « les 7 portes de l’enfer » dont parle une sourate du Coran si ma mémoire lointaine est bonne).
Comme certains l’ont remarqué sur des forums, j’interviens peu depuis deux ou trois mois. La raison est que je suis … « absent ».


D'autre part, j'ai "hérité" de manière totalement involontaire du forum "Nouvelle Energie" ce qui a mobilisé... de l'énergie, justement.
Une autre raison encore est donnée par une canalisation récente : ceux de la première vague dont je suis veulent passer le flambeau aux vagues suivantes et se « reposer » enfin. Ce ne serait que justice car beaucoup des vagues récentes ne se doutent pas ce que les « vieux » ont du endurer pour ancrer certaines énergies. Cela nous a affaiblis jusque dans nos corps qui ont du supporter des énergies quelques fois trop fortes entre 1996 et 2004.
C’est ainsi aussi qu’un édito qui « sommeille » en moi depuis au moins quatre mois a fini par me paraître très important, en particulier pour ceux du Rayon 6.


J’ai même tellement mis de temps pour « pondre » cet édito, que ma Flamme Jumelle a fini par me « sortir » un texte du « Tibétain » au sujet des illusions de chaque rayon… Si même les Maîtres me prennent mes idées, maintenant…
Mais non, je plaisante…


Chacun des 7 rayons a des défauts, se recoupant parfois en prime !
Non pas en LUI-MEME bien sûr (!), mais dans le rapport qu'un humain a en résonnance avec lui.
Personnellement, je le sais depuis fort longtemps. Ce n’est pas une
« découverte » pour moi et j’espère que cela n’en est pas une pour vous non plus. Si cela était le cas, cela voudrait dire que vous « gobez tout » sans méditer dessus et ne regardez pas en VOUS-MEMES, ou bien que vous êtes tellement satisfaits de votre état que cette question ne vous effleure pas. Ce qui est gravissime si vous n’êtes pas déjà un « éveillé ».


Quelqu’un me demandait dernièrement : « mais comment sait-on quel est notre rayon d’incarnation, celui de mission, celui de notre âme etc… » ?

Ma réponse du style Maître « Fou Moy Pé » serait « j’en sais rien, mais je le sais, c’est ainsi ». Disons qu’une bonne logique, une auto -critique positive doublée de logique et un zeste d’intuition vous aidera.

Bien sûr, vous pouvez demander à certain(e)s qui contre quelques dizaines ou centaines d’euros vous diront tout, mais alors tout… Mais à quoi bon ? Ne vaut-il pas mieux que vous le découvriez vous-mêmes ? En plus, c’est gratuit…


D’abord, il vous faut prendre conscience qu’un Rayon n’est pas PARFAIT. Il n’est que le filtre de la lumière Blanche d’Origine, parfaite en Son Essence. En conséquence, ceux qui appartiennent à un seul rayon sont encore moins parfaits que le rayon lui-même, bien sûr.


Je vais parler de ceux que je connais le plus, puisque je suis "dedans", à savoir le 6, le 1 et un peu le 7 (pour le 7, j'y suis d'une manière disons très "personnelle" et peu conventionnelle. Mais comme RIEN n'est "conventionnel" chez moi et ne le sera probablement jamais, je « vis ça » très bien maintenant. Disons, pour ceux qui aiment « préciser » que je suis plus un 7 « transmutation » qu’un 7 « rituel »).

Par nature, je suis « fluide ». Certains essaient de « cerner » ma « personnalité ». Ils perdent leur temps. Je ne suis et ne serai jamais là où on m’attend.

Ayant observé des défauts communs à moi-même et à d'autres appartenant à ces rayons sur plusieurs forums, j'en déduis que la "leçon" est plus générale et globale qu'on ne le pense et je la comprends à postériori (car je rappelle que j’ai fait cet édito AVANT de lire ce passage du "Tibétain" concernant les Rayons).

Bien sûr, cela ne veut pas dire que le 2, le 4, le 5, le 3 n'ont pas des "défauts" dans la manière de les appréhender, mais je n'en parlerai pas, car je n'aime pas parler de ce que je n'ai pas au moins un peu ressenti en moi-même dans CETTE incarnation et encore moins parler de mes autres incarnations qui sont pour moi, aussi floues qu’un paysage regardé sans mes lunettes.

D’autant que je viens de découvrir avec stupéfaction que l’histoire des réincarnations est bien plus complexe encore que l’on imagine, car il faut y ajouter les « familles ».
[/b]


Dernière édition par Admin le Mer 23 Juin - 18:43, édité 3 fois

_________________
posté par Admin

Admin
Admin

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 12/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://assdaham.home-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: LES ILLUSIONS DU RAYON 6 et un peu du Rayon 1, et un zeste du 7...

Message par Admin le Dim 31 Aoû - 23:35

(suite)

Je m’explique :

On peut se croire la réincarnation d’Appolonius de Tyane, voire de Jésus ou Myriam par exemple (autant voir grand, non ?) sans l’être et en toute bonne foi… Tout simplement parce qu’une PARTIE de nous-mêmes est en relation avec eux.

Notre « personnalité » est bien plus complexe qu’on ne le pense et « multiple ». On peut penser en première approche qu’il y a en fait en nous 12 personnalités qui oeuvrent en harmonie, et pour chacune 12 sous-personnalités ou « variantes » qui s’expriment. En fait, autant que de Rayons et sous-rayons. Ne me demandez pas où classer là-dedans la Présence Je Suis ou l’Etre Solaire dont parle Soria, et l’âme. Probablement encore au-delà des 12 personnalités. Donc finalement 12 noms pour chacun ?

Je suppose que cette prise de conscience est un effet de bord de l’éveil de certains brins d’ADN.

Ne m’en demandez pas plus, mais j’ai perçu très clairement cela dernièrement, suite à une méprise monumentale de ma part. Disons que j’avais de la fièvre et que je suis donc « excusable », mais j’avais fait « fort » dans l’erreur, tellement certains points convergeaient., suite à une méditation imprévue avec cinq autres personnes. Une information extérieure de quelqu’un de confiance a suffit à déclencher en moi cette « erreur » de jugement et de discernement, mais bien sûr, parce que le terrain était propice.

VIVRE comme certains le font en pensant de manière quasi continue à d'autres incarnations passées dont ils ont eu quelques "réminiscences" procède de LA MEME ERREUR.

Et je dis cela quelque soit la réminiscence. En effet, s'attacher à une incarnation où on a été une "abomination" (par exemple), c'est faire revivre en partie cette abomination et laisser éventuellement l’égo soit s’y complaire, soit se flageller stérilement à ce souvenir.

Idem pour une incarnation où on a été un "petit saint". Quelle importance, même si vous appreniez qu'hier, vous avez été St François d'Assise ? Que cela vous apporterait-il de vous dire à longueur de journées : "j'ai été St François d'Assise".

Une canalisation récente parle d’ailleurs de la vie, la mort et l’après-vie et finalement le peu d’importance de ce que l’on a fait « avant ».



Le présent est le seul garant du changement.

[color=#86049c]

QU'ETES VOUS DANS LE PRESENT ? ICI ET MAINTENANT ?



Telle est la VRAIE et seule question que vous devez vous posez, vivant, mort ou en cours d’être ascensionné.
Epurez votre mental et épurez votre émotionnel à ce sujet.
Je vais même me faire l’avocat du diable : vous avez des « expériences » ? C’est bien. Des visions ? C’est super. Des canalisations ? Extra.
Et ALORS ? Etes-vous UN avec Dieu pour autant ? Et surtout avec le Grand TOUT, nature comprise ?
Je vous le dis, c’est expériences ne sont que des encouragements, pas l’indication comme quoi vous êtes arrivés à la maison ou que votre progression est « correcte ».
N'importe quel bouddhiste tibétain avancé vous dira que les expériences, les visions etc SONT UN PIEGE.


Vous êtes en Dieu ou vous n'y êtes pas !!! Pas de milieu. D'où l'expression biblique : "Dieu vomit les tièdes". On n’est pas « en Dieu » à moitié. Vous êtes dans l’Unité, ou sinon, vous êtes dans la dualité. Vous pouvez avoir un « pied dans l’Eveil » grâce à une expérience « hors normes », mais vous n’êtes pas éveillé pour autant, et encore moins ascensionné physiquement.

Ce que je veux dire, c'est que si vous n'êtes pas en Dieu ICI et MAINTENANT, eh bien quand bien même seriez-vous la réincarnation de Moïse ou de Jésus Lui-Même, à quoi cela vous servirait-il et à quoi cela servirait-il au monde ?

Beaucoup de travailleurs de lumière et en particulier sur un certain forum très connu sont majoritairement dans le Rayon 6 (dévotion, mysticisme, service, amour inconditionnel) et je vois avec effarement les « errements » de certains. Je sais par expérience, que le meilleur moyen « d’aider » dans ces cas extrêmes de dévots est probablement de leur mettre « la tête dedans » pour qu’ils prennent conscience du problème par eux-mêmes.

Normal EN FAIT, tout cela, car les derniers 2000 ans étaient « gouvernés » par ce Rayon. Le prochain cycle est pour le septième Rayon.

La période actuelle, que les Pléïadiens appellent la « nanoseconde » brouille tout à ce sujet, dans la mesure où TOUT s’exprime, les 12 Rayons. Elle active donc tous les brins et toutes les facettes des Rayons en même temps.

Certains ne savent donc plus trop à quel Rayon ils appartiennent, et partant, quelle est leur personnalité dominante.

Cela provoque chez d’autres (en particulier chez les « majoritaires » du Rayon 6 incarnés) des « folies », des « courts-circuits », des égarements, des déviations graves dans certains cas, CAR LEUR EMOTIONNEL N'EST PAS STABLE.

Quels sont les "déviations" les plus courantes de ce Rayon 6, que l'on observe chez BEAUCOUP ?


Dernière édition par Admin le Mer 23 Juin - 18:46, édité 3 fois

_________________
posté par Admin

Admin
Admin

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 12/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://assdaham.home-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: LES ILLUSIONS DU RAYON 6 et un peu du Rayon 1, et un zeste du 7...

Message par Admin le Dim 31 Aoû - 23:37

(suite)


1) la certitude de voir Dieu en DIRECT, donc un certain "mépris" de la Hiérarchie d'une manière générale (même de la Hiérarchie la plus élevée, je précise !). C'est une illusion du MENTAL. Si vous n'êtes pas UN avec votre frère et votre soeur, vous n'êtes sûrement pas non plus UN avec Dieu, mais avec une image, une idole de Dieu. Maître Eckart l’a dit mieux que moi et les bouddhistes TCHAN et/ou tibétains aussi.

Vous adorez alors un reflet et vous n’avancez plus.

En fait, comme le dit un grand texte probablement indou ou tibétain, peut-être tantrique, VOUS êtes le REFLET de vous-mêmes. Vous voyez votre personnalité et plus précisément vos personnalités comme un reflet.

Le reflet de QUOI, QUI, Où ?

Le REFLET DE L’INTANGIBLE, du SANS NOM, de l’Unique, dans toutes les situations où vous jouez un rôle…



Désolé pour les « gentils », mais parfois, aimer veut dire « donner une baffe ».
J'ai appris souvent à mes dépends dans ma jeunesse à corriger ce défaut commun à beaucoup de gens en résonnance avec ce rayon : « il faut être gentil »…



Qui a dit cela ? Jésus ? Non. Il a dit « aimez-vous les uns les autres », nuance. Il n’a pas dit « passez la brosse à reluire sur vos frères et sœurs pour qu’ils vous aiment ». Ou bien « ne dîtes pas les choses qui fâchent, c’est pas christique ».




Amenée à son exaspération maximale, cette illusion mentale, si elle donne la main aux exaltations émotionnelles de ce rayon 6, dont je parle plus bas, va mener à l'intolérance et au fanatisme, à une dévotion stupide et bornée et des peurs incontrôlées, au mysticisme débridé, à la canalisation déjantée, à la glossolalie, voire à la folie émotionnelle débouchant sur la folie mentale.


On en voit les résultats chez tous les intégristes du monde qu’ils soient musulmans, chrétiens, juifs ou même parfois bouddhistes (même si c’est plus rare).
Cette illusion est bien plus courante qu’on ne le croit et ce d’autant plus facilement que le dévot du Rayon 6 « voit » réellement « des choses », a une intuition très grande, dialogue éventuellement avec Dieu et Ses Anges en lui et peut même avoir des « siddhis » (les pouvoirs). C’est un mystique qui fait peur aux prêtres des religions. Normal, il les mets en danger de mort, puisqu’un mystique n’a pas besoin d’eux.


De quoi attraper la « grosse tête », non ?


2) une exaltation émotionnelle intense, pouvant aboutir à ces déviations psychotiques, voire corporelles qui font tant peur à certains observateurs rationalistes et même spiritualistes.
C’est une des raisons pour lesquelles l’église romaine met tant de temps à reconnaître un saint… sauf quand ça l’arrange, bien sûr.




La puissance de l'émotion est un levier extraordinaire pour "atteindre Dieu" et obtenir des résultats rapides, MAIS gare si on laisse les émotions prendre le dessus sans frein et discernement. Cette émotion est nécessaire et même bénéfique tans qu’elle sert l’ascension spiricielle comme dit Soria . L’épuration de ce corps est d’ailleurs la base des ascèses de toutes les religions. Epurer l’émotion ne veut pas dire bien entendu « supprimer » l’émotion et se déshumaniser. Déjà, prendre du recul par rapport à ses émotions est un bon début.


Mais là encore, si on cultive un temps (ce qui peut vouloir dire plusieurs incarnations) les « bonnes émotions », comme les « bonnes pensées » et même les « bonnes actions », cela ne mène pas à l’EVEIL.
Ciel, que dit-il ? Quelle est cette hérésie ?
Les indous appellent cela « sattva » pour le différencier de « raja » (l’agitation qui mène à la colère et à l’exaltation débridée de tous les sens, en relation avec la nourriture épicée et la viande) et de l’endormissement (du à la mauvaise nourriture lourde et au laisser-aller, à la paresse). Mais SATTVA n’est pas le BUT. C’est un moyen, c’est tout. Disons que c’est une ascèse préparatoire et nécessaire un temps qui peut durer… plusieurs incarnations…


Si cela se transforme en automatisme sectaire et rigide, voire en manifestations corporelles diverses, alors je dis avec certitude que le signal d’alarme est tiré.
Chez beaucoup du Rayon 6, les émotions sont un levier, mais aussi un obstacle car ils finissent par mélanger le contact émotionnel et le contact spiriciel. Il y a un rayon (dont je ne me souviens jamais le numéro car ce n’est pas le mien du tout) où le mélange se fait dans l’autre sens : ils rejettent tellement l’émotionnel pour atteindre LEUR « spirituel » qu’ils se dessèchent sur place à la longue. Ils finissent par confondre spirituel et intellectualisme pour leur part, alors que ces « déviants » du rayon 6 finissent par confondre émotionnel et expériences émotionnelles avec spiritualisme.


Cet autre rayon est souvent « occupé » par des occultistes, alors que le 6 est celui des mystiques. Là encore je ne vous apprends rien, mais une piqure de rappel ne fait pas de mal : les uns et les autres sont dans l’erreur.
La voie du Bouddha est la Voie du JUSTE MILIEU.
Ni trop, ni trop peu. Ni ascète fanatique, ni débauché sexuel. Ni occultiste, ni mystique, ou plutôt, les deux en équilibre, sur le fil du rasoir. Ni yin, ni yang, ni dans le monde, ni hors du monde. Le fil du rasoir, j’insiste. Bref, le règne du funambule.



Dernière édition par Admin le Dim 14 Sep - 12:21, édité 1 fois

_________________
posté par Admin

Admin
Admin

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 12/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://assdaham.home-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: LES ILLUSIONS DU RAYON 6 et un peu du Rayon 1, et un zeste du 7...

Message par Admin le Dim 31 Aoû - 23:39



Jésus mangeait avec les autres, riait et enseignait et méditait « seul » pendant la nuit. Appolonius de Tyane était ascétique… trop à mon avis… même si cela lui a « réussi » finalement, comme à beaucoup, puisqu’il a ascensionné.

En général, ceux qui s’accrochent exagérément à une ascèse sont finalement comme ceux qui s’accrochent à une drogue ou au sexe. Ils ont PEUR. Et cela rejoint le troisième défaut majeur.



3) LA PEUR.

Je crois bien que le 6 est un des rayons où les "impétrants" sont les plus soumis à la peur.

D'où des déviations gravissimes du style "elle ou il est diabolique", "cette personne est mauvaise et le diable est en elle" etc... Cette peur est en liaison bien sûr avec l'exaltation émotionnelle propre aux impétrants de ce Rayon. Cette déviation est grave car elle est un JUGEMENT partial et faux dans 90% des cas. Cela aboutit à la peur du diable et vous connaissez certainement une ou deux personnes dans votre entourage "qui le voient partout". Certaines sectes sont "spécialistes" de cette manipulation émotionnelle. Je me souviens d’un membre d’une communauté dont je tairai le nom qui a crié à satan quand je lui ai dit que je faisais du Taï Chi et du Ki-Jong ! Il cherchait à se rassurer, lui qui appartenait… à une secte…

Mais le « moteur » de ceux qui vont dans les sectes, les groupes est souvent la volonté de « se rassurer » au départ. Ensuite, il peut venir la volonté de « pouvoir » et donc la manipulation. Le manipulé devient manipulateur à son tour.



Mais PEUR DE QUOI, finalement ? PEUR DE VOUS-MEME bien sûr ! Peur de votre propre noirceur.

Il y a quelques semaines, recherchant des informations sur Appolonius de Tyane, je suis tombé par hasard sur un site anti-sectes manifestement d’obédience catholique, même s’il s’en défend…bien sûr… Même si certaines choses écrites au sujet des sectes, dans ce site, étaient vraies, l’auteur passait son temps à dire que l’avis des théosophes était satanique. Et même si je n’ai personnellement pas d’atomes crochus avec Alice Bailey et ses écrits, j’avais finalement pitié de l’auteur en question, car en même temps qu’il voulait « démolir » la théosophie, il montrait allègrement ses propres sabots de dévot chrétien fanatique et borné.

Finalement, il me donnait presque envie de plonger dans les livres d’Alice… alors que je n’en ai que de vagues connaissances et pas vraiment envie « avant », de les lire…



Il y a peu, Mireille (ma Flamme Jumelle) me disait que certaines de mes paroles ressemblaient souvent aux enseignements du Tibétain. Je ne sais pas. Je n’ai jamais lu ni Alice, ni Blavatski, ni d’autres proches de la théosophie. Quelques extraits bien sûr, comme tout le monde, mais jamais les fameux livres que l’on trouve dans les librairies ésotériques.

Mais effectivement, après avoir lu certains extraits, il y a une « résonance »… sans plus. Je crois savoir pourquoi… mais cela a peu d’importance pour les lecteurs.

La PEUR est donc un élément puissant de manipulation des dévots. Envers eux-mêmes, puis envers les autres.

Cette PEUR est commune à tous les dévots tant qu’ils n’ont pas compris leur propre divinité, c'est-à-dire tant que « leur Dieu » est « extérieur ».

Car telle est « la faute » majeure du Rayon 6 : leur Dieu est extérieur. Pour un dévot du rayon 6, imaginer que Dieu puisse être lui-même est une hérésie digne du bûcher.

Par là-même, ils restent dans la dualité et accueillent ce que j’appelle la vision du diable.

Cette PEUR viscérale entraîne la condensation, la cristallisation de toutes les noirceurs de l’individu, et l’on peut même parler de « coagulation ».

En bref, celui qui craint le diable et le voit partout finit par devenir diabolique ou attirer à lui des énergies douteuses et comme le disait notre grand philosophe : « qui veut trop faire l’ange fait la bête ».


Chez les occultistes, ce barrage a un nom : on appelle cela « le Gardien du Seuil ». Ce gardien du seuil est UN AMI. Peut-être le plus grand ami que vous ayez jamais eu. Car il y a une peur salutaire et une peur stérile et conduisant au dualisme forcené (bien/mal, lumière/obscurité, gentils/méchants etc..).


Or, comme le dirait Mr de la Palice, tout ce qui est dual n’est pas dans l’Unité, non ?



Quel est le REMEDE à cette peur ?

Quelque chose qui MANQUE cruellement à un impétrant du 6ième rayon : LA LOGIQUE.
En général même, il la REFUSE car il confond la logique, le bon sens du peuple comme on dit, avec l’intellect et les illusions du mental. Or, cela n’a rien à voir.


Le Bouddhisme cultive le « muscle mental » tout en le désignant comme qu’il faut dépasser.


Dernière édition par Admin le Dim 14 Sep - 12:21, édité 1 fois

_________________
posté par Admin

Admin
Admin

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 12/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://assdaham.home-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: LES ILLUSIONS DU RAYON 6 et un peu du Rayon 1, et un zeste du 7...

Message par Admin le Dim 31 Aoû - 23:40

(suite)


J’en connais ainsi du rayon 6, dans plusieurs forums, qui font un concours de « je suis le plus bête car je ne me sers pas de mon mental, je suis celui qui réfléchis le moins, donc je suis sûrement le plus évolué ».
La peur salutaire est celle que votre Gardien du Seuil vous inspire car IL SAIT que vous n’êtes pas prêt. Prêt à quoi ?
Il sait que votre AMOUR (Rayon 6 dans sa plénitude) est encore trop « émotionnel » et conditionnel, justement pour TRANSMUTER (Rayon 7) VOTRE propre noirceur sans risques pour votre stabilité intérieure.


Car vous êtes terrorisés à la seule idée de cette noirceur.

Aussi, si vous la rencontriez, vous deviendriez fous ou tellement déstabilisé que vous pourriez être « possédés » pour de bon ce coup ci.
ALORS, VOUS PREFEREZ LE VOIR CHEZ LES AUTRES ce reflet de votre noirceur. C’est « tranquillisant », n’est-ce pas ?
Un jour, quand vous en aurez marre d’avoir peur de votre propre ombre en criant sur quelqu’un « il est mauvais, il est diabolique ou possédé» ou je ne sais quoi du même style, vous oserez regarder le Gardien du Seuil dans les yeux, vous oserez regarder votre propre ombre et l’AIMER donc finalement VOUS AIMER.


Vous verrez peut-être un être totalement noir, éventuellement comme pour moi, des yeux verts-jaunes qui me regardaient sans agressivité avec une ombre plus sombre que la nuit totale où cela m’est apparu, mais terribles et surtout en attente de quelqu’un … VOUS.
Il attend QUOI ? Il attend que vous arriviez à voir enfin la lumière blanche/dorée qu’il y a dans son noir absolu. Il attend que vous considériez ce noir avec le même amour et détachement que vous considérez (ou devriez considérer) le blanc et la lumière.
Mais justement, les « débutants » du Rayon 6 sont souvent dans la dualité, alors même qu’ils cherchent à en sortir ! Pour eux, la lumière, c’est « mieux « que l’obscurité…
Ils se trompent de lumière (comme l’a dit SORIA, mais d’une autre manière).


Il y a une sorte de lumière qui est aussi illusoire et destructrice que l’ombre. Cherchez bien, mais Gaïa Elle-Même en parle dans les premiers Cahiers de Roger en décrivant certains « possibles ». Je vous ai mis sur la piste…


Il est TOTALEMENT et GRAVEMENT illusoire de penser que l’on peut s’ascensionner ou même s’éveiller sans avoir « affronté » le Gardien du Seuil. J’ai fait exprès de dire « affronter » car beaucoup d’entre -vous PENSENT AINSI. Car s’il y a bien une expression fausse, propre souvent à ce rayon et à d’autres à ce sujet, c’est celle-là. Il y a une idée bien guerrière derrière ce terme (cela rejoint les défauts associés aux rayons 6 et 1 : fanatisme et manque de compassion).

Je reconnais immédiatement quelqu’un qui est victime de cette illusion : il dit souvent qu’il veut tuer son égo. On ne peut tuer son égo. On ne peut que le transformer. Lutter à mort contre lui ne fait que déchaîner des forces gigantesques et contraires, à la mesure de votre résistance.

C’est là que certaines qualités du Rayon 7 plus un peu de Sagesse et de logique ou « bon sens » vont pouvoir tempérer cette « ardeur malsaine ».
Il est faux de dire que l’on affronte son Gardien du Seuil. D’abord parce que c’est un ami qui vous a souvent empêché de mettre le nez là où il ne fallait pas tant que vous n’étiez pas prêts. Seriez-vous l’ennemi de votre père ou mère parce qu’ils vous ont empêché de mettre la tête dans le four quand vous étiez en bas âge ?


Ensuite parce que vous n’obtiendriez RIEN avec cette méthode. Au pire, vous forceriez le passage et deviendriez fous ou déséquilibrés. Au mieux, vous échoueriez.
La PEUR n’est pas toujours mauvaise conseillère, même si en apparence, elle vous trompe souvent. Mais la peur de l’autre n’est que la peur de VOUS-MÊME, de cette zone d’ombre qui vous hante.


Dire que l’on a besoin d’une protection par exemple, c’est avouer implicitement que l’on a une FAILLE en soi qui exige cette protection.

Je CONNAIS pour l’avoir vue une fois de mes propres yeux qu’elle est la puissance sans limite d’une certaine lumière OR/ARGENT et son effet sur les involutifs quand deux Flammes Jumelles sont « ensemble », UNIES totalement comme un Soleil double et UN en même temps.

Le Soleil brûle tous ceux qui l’approchent sans être prêts, mais il ne hait point.



Beaucoup de textes sur les forums m’ENNUIENT en ce moment. Je trouve que certains « tournent en rond ». Bref, je grandis sans trop savoir où je vais, car par ailleurs, mon ressenti et mon intuition me montrent des choses jamais vues et une lumière « autre ».

J’ai mis du temps à comprendre que ce que je commençais à ressentir et à « vivre » au quotidien, c’était tout simplement ma Présence Je Suis. Avec des hauts et des bas, comme tout le monde...

J’ai regardé mon gardien du seuil dans les yeux, il y a des années, et dans la profondeur de sa noirceur d’une nuit ; j’ai VU tout éveillé, la lumière dorée naître en volutes dans son corps noir quand je l’ai aimé et l’apaisement de cette reconnaissance. Il attendait cela pour m’ouvrir d’autres portes.

J’ai aussi regardé une certaine autre lumière et en ai vu l’illusion, même toute blanche qu’elle était.


Dernière édition par Admin le Dim 14 Sep - 12:22, édité 1 fois

_________________
posté par Admin

Admin
Admin

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 12/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://assdaham.home-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: LES ILLUSIONS DU RAYON 6 et un peu du Rayon 1, et un zeste du 7...

Message par Admin le Dim 31 Aoû - 23:43

Vous verrez par vous-mêmes qu’il y a plusieurs blancs et apprendrez à reconnaître certaines subtilités de ces blancs. Cela ne peut se décrire ou s’expliquer.
Vous verrez un jour que votre peur de l’ombre peut faire place à la peur de la lumière, de VOTRE lumière ! Je n’en dis pas plus. Méditez là-dessus et regardez en vous.




Un des autres défauts des débutants du 6ième rayon est de croire qu’une porte ouverte ou une initiation est la fin du chemin ou quelque chose d’acquis définitivement. Encore une erreur (j’y suis tombé souvent dedans dans ma jeunesse). Un coup de vent peut vous refermer la porte sur la figure. Sachez-le au lieu de pavoiser dans vos certitudes orgueilleuses « d’élu » ou de « missionné », terme qui me fait RIRE. Vous êtes « appelés », c’est tout pour l’instant et VOUS devez prouver le reste, moi y compris.
Comme le dit Maître DK justement, « on est toujours des disciples ».


Tiens, voilà encore un défaut de plus de ce pauvre dévot du Rayon 6 (qui a bien sûr un tas de qualités aussi, mais ce n’est pas mon propos car le dévot a en général tellement d’orgueil qu’il se croit parfait et le meilleur de tous, donc ici, je le « descends ») : il se croit « missionné »…

Pauvre couillon : NOUS SOMMES TOUS missionnés, même Bush ! On ne devient pas Maître, on naît Maitre ! Sinon, on est « disciple », on réussit son coup et on meurt, ou on renaît (plus rare) ou on ascensionne sans mourir (encore plus rare pour l’instant). Là seulement, on « naît » Maître, pas avant. Personne n’échappe à la crucifixion de l’égo comme étape après la transfiguration et avant l’ascension.

Tiens, il a dit « crucifixion », le monsieur. Alors qu’il disait qu’il ne fallait pas tuer l’égo, plus haut ? Si si… j’insiste et je signe… car je ne parle pas du « même niveau ». La « crucifixion de l’égo, ça existe, mais c’est bien « plus haut », disons niveau « Christ presque achevé ». Et encore, l’égo ne meurt pas. Il est totalement transfiguré et reconnecté à la Source. Nuance.
Les maîtres indous ont très bien décrit cela.

Ces trois défauts vus successivement mais souvent présents « en même temps » peuvent mener le catéchumène du 6ième Rayon à une débâcle totale. En effet, quand les trois défauts s’allient, ils engendrent obligatoirement le défaut des défauts : l’orgueil. Cet orgueil sera la source d’une chute (dans la matière dense 3D) qui sera alors le creuset de la rédemption en mettant le vaniteux face à ces insuffisances et aussi ses suffisances. Car la chute est souvent l’occasion d’apprendre et de grandir encore plus, en particulier la chute dans la matière la plus dense.


C’est pourquoi certains disent que ce n’est pas une Chute du tout et ce n’est pas faux.



[b]Passons maintenant au Premier Rayon : Volonté. « J’affirme le fait ». « Ce que je décide devient ». « Qu’il en soit ainsi et il en EST ainsi ».
Comme a dit Maître MORYA, je crois : « La Volonté EST Amour ». Ce n’est pas pour rien que j’allie ici le 6ième et le Premier rayon. Non seulement parce qu’ils sont ceux que j’ai parcouru (avec pas mal de « gamelles ») en cette incarnation avec un peu de 7ième plus récemment, mais surtout parce que j’en connais la faiblesse majeure grâce à ces mêmes « gamelles ».
Cette Volonté, si elle manque de compassion ou s’allie aux défauts des déviations du 6ième peut mener à une intolérance, voire de l’indifférence totale envers les autres. A une époque, je n’aimais plus que mon chien (qui m’a donc sauvé d’une fermeture du cœur) et plus du tout les humains (surtout moi-même y compris bien sûr).


Certes, aimer les humains est certainement un des travaux les plus durs à accomplir, dans nos incarnations, surtout quand on a un discernement très aiguisé qui « voit » les pensées des gens avant même qu’ils pensent. Or le Rayon 6 doublé d’un UN est « hyper doué » pour cela. Bien sûr selon le dévot, ce don sera plus ou moins grand. Mais il est aussi un piège.
Bien sûr, là encore, ce n’est pas un « défaut » du Premier Rayon en lui-même, mais la conséquence d’une mauvaise compréhension de ce Rayon.



Certains spiritualistes arque-boutés sur leur ASCESE qui mobilise des énergies phénoménales pour rester « fermes » (en particulier la mobilisation de l’énergie sexuelle sous la forme d’abstinences totales et prolongées) finissent par se « dessécher ».
On ne "contrôle" pas l'énergie sexuelle. On la "sublime".


Soria a parfaitement raison quand elle dit de se méfier du mot « spirituel » (spiri-tue-EL ou qui tue l’esprit).
Comble de l’ironie, ils connaîtront aussi la PEUR. Celle de « faillir », celle de « pêcher » ou de retomber dans la matière (autre peur du Rayon 6). Pourtant, le Rayon 1 n’est pas un Rayon de « peureux » n’est-ce pas ? Mais ils chuteront. C’est certain.



L’égo a parfois des ruses de sioux croisé avec une renarde qui a couché avec un serpent.
La peur de « tomber » est une faille très subtile.
QUI tombe ? Telle est la question que devraient se poser certains spiritualistes « plus blancs que blancs » !
L’Esprit ? Impossible. C’est l’égo qui « tombe ». Ceux-là mêmes qui fustigent le plus l’égo en le chargeant de tous les maux et en le « soumettant » avec leur volonté aiguisée comme une épée de feu, tombent dans ce piège subtil.
Je rappelle ici la parole du Bouddha sur la corde trop tendue et la corde pas assez tendue de l’instrument. S’acharner sur l’égo est aussi nuisible que de le laisser tout faire. Il faut le remettre à sa vraie place, c’est tout.
Dire que l’on va « tuer l’égo » comme le font certains est encore une déviation « guerrière » du travail intérieur. L’égo va transmuter, comme le reste. Bien sûr, si vous regardez en vous-mêmes dans les 20 dernières années, vous allez voir que votre égo lui-même a changé profondément. Il n’est pas mort, mais a certainement changé profondément, je l’espère pour vous, et particulièrement entre 2004 et 2007.
[/b][/b]


Dernière édition par Admin le Dim 14 Sep - 12:21, édité 1 fois

_________________
posté par Admin

Admin
Admin

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 12/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://assdaham.home-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: LES ILLUSIONS DU RAYON 6 et un peu du Rayon 1, et un zeste du 7...

Message par Admin le Dim 31 Aoû - 23:45

Une telle volonté sans compassion et sans émotions peut mener à un dessèchement et à de l’orgueil en construisant une tour d’ivoire séparant l’impétrant des autres.
Encore la Dualité… Donc pas d’Unité…Donc pas d’Eveil et encore moins d’Ascension…


Même si je ne suis pas un « expert » des autres Rayons, je suis quasi certain qu’on trouverait un point commun dans toutes les « déviations » des 7 Rayons : à un moment ou un autre, un des défauts, alliés à d’autres, voire à cheval sur deux ou trois rayons, ou plus, va mener à une dualité plus forte.
Si votre éveil courant est suffisant et votre vigilance aussi, vous allez vite relever ce glissement vers la dualité, glissement fatal à toute recherche d’UNITE.


Je vous donne là un TEMOIN fiable et simple de mesurer votre éveil réel : votre sentiment d’unité avec le TOUT, avec « les autres ».

Vous avez 7 raisons de « tomber », donc 7 portes de l’Enfer, comme dit une sourate du Coran. Mais ces 7 raisons de tomber sont aussi 7 raisons de se relever plus fort et plus sage.
C’est typique aussi de ce que certains appellent à juste raison « l’égo spirituel ». Je pense pour ma part que cet égo spirituel « sévit » dans TOUS les rayons, mais qu’il est particulièrement fort dans le Rayon 6 du fait du rapport privilégié avec le « Cœur de Dieu ».
Paradoxalement, ce qui est une des grandes qualités du Rayon 6 peut amener celui qui s’abandonne à l’orgueil à une déroute cuisante.




Quant au Rayon 7, ses « défauts » sont assez évidents : l’impétrant de ce Rayon peut croire qu’il est capable de tout transmuter à lui tout seul. Si c’était vrai, Jeshua à Lui seul aurait pu faire ascensionner totalement la terre, il y a 2000 ans. C’est oublier le libre-arbitre des autres et cela rejoint certains « errements » potentiels du Rayon 1 : se croire plus fort que l’on est ou vouloir imposer les choses.
Ce n’est pas l’égo qui dit « JE SUIS », mais le Soi Divin à TRAVERS l’égo. Nuance. Si l’égo dit « je deviens ce que je VEUX », la VIE a tôt fait de le faire « redescendre » sur terre et contempler son impuissance face à certains évènements.

Côté « rituels » propre au Rayon 7, le défaut sera de se « noyer » dans la forme en oubliant le fond. En quelque sorte, on privilégie la technique sur le ressenti.

Tout le monde sait que la technique la plus parfaite ne suffit pas à vous transformer en grand Chef de Cuisine fine et que le plus grand virtuose n’est pas le meilleur pianiste ! Or l’Alchimie de la transmutation est finalement très proche de cet état d’esprit du grand cuisinier.
Si le Rayon 6 aura tendance à mettre tous les rituels à la poubelle en disant « je suis au-dessus de ça » car j’ai la « ligne directe avec Dieu » en regardant son « collègue » du Rayon 7 avec mépris et son collègue du Rayon 1 avec de la frayeur et totale incompréhension, le Rayon 7 aura tendance à se cristalliser sur le rituel en oubliant qu’il n’est qu’un véhicule de l’énergie. Bien réciter le plus grand des mantras ne suffit pas. Une dose de Rayon 6 et d’Amour Inconditionnel, un zest de Volonté du Rayon 1, et les qualités des autres rayons sont nécessaires (Harmonie, Compassion, Sagesse etc…).
Bref, AUCUN des rayons n’est « parfait » à lui-seul, mais cela, j’espère que je ne vous l’apprends pas. Les 7 et même 12 sont nécessaires, en équilibre et harmonie.


En général, 3 Rayons équilibrés en vous amènent à la Paix, la stabilité et l’efficacité.

Car trois rayons ensemble forment un TRIANGLE, une trinité pouvant servir de SOCLE à un travail subtil. Sans fondations solides, la maison s'écroule (Jéshua)



Bien sûr, en y mettant un peu de bonne volonté et de temps, je pourrais vous énumérer les « failles » des autres rayons. Mais cela ne servirait à rien. Le principal était de vous donner « une piste » pour avancer et éviter les écueils, pas de faire une thèse sur les Rayons.

Il suffit en fait de s’observer soi-même et d’observer les autres, en particuliers les « spiritualistes » et cela devient alors « facile » de voir les « déviations ».
Mais là n’est pas mon but. Mon but est de vous sensibiliser à ces failles, et de vous montrer que l’égo peut s’emparer de TOUT, même de vos élans les plus hauts et nobles..


Comme le disait quelqu’un, d’une autre manière, sur son forum, plus vous « montez » et plus cela devient subtil, mais il y a un INDICATEUR infaillible : votre ressenti d’UNITE ou de SEPARATION avec les autres.

Il m’arrive personnellement de trouver que certains « m’énervent », du style à donner envie de « secouer ses chaussures en partant de chez eux » comme disait Jésus. Je ne suis pas « double » avec moi-même. J’avoue que je ne cherche même pas à les aimer. Je ME dis honnêtement : je ne les aime pas. Aberrant pour qui désire ascensionner, n’est-ce pas ?

Mais à quoi cela sert-il de chercher à se forcer d’aimer des gens qui ne vous aiment manifestement pas ou pire, qui pensent que vous êtes « mauvais » ?
Il m’est arrivé d’avoir envie de quitter un forum, quand je voyais qu’un petit

groupe avait formé un égrégore dilué ou non pour « régenter » à « leur manière ».
Pour cela aussi que j’ai tendance à fuir les méditations communes.


Mon canal préféré ressent cela à trois millions d’années lumière, moi simplement un million. Aussi dès que quelqu’un lui dit « il faut choisir » ou « tu dois faire ceci ou cela », sa réponse (comme la mienne d’ailleurs) est invariable : « allez/va voir chez les grecs si j’y suis » (pour rester poli). Et ce même si la personne avait raison. Je dirais presque SURTOUT si elle avait raison, car par là-même, elle vous enlève VOTRE pouvoir et veut vous rendre dépendante, même et surtout si elle le fait « pour votre bien ».

Comme le dit le dicton, « l’enfer est pavé de bonnes intentions ».

Et comme le dit Soria, l’année 2007 est celle où vous devrez affirmer VOTRE pouvoir, votre JE SUIS, votre indépendance.

C’est encore typique du Rayon 6 cela. Il est tellement persuadé d’avoir raison contre tout le monde (et en plus c’est souvent VRAI) qu’il va inconsciemment chercher à convaincre les autres par prosélytisme ou du style « Dieu vomit les tièdes » etc… sans compter les "moralistes", une variété d'individus encore plus dans l'illusion que les débauchés.

Il sera donc, avec le Rayon 1, un spécialiste des prophéties « cataclysmes » (ce qui ne veut pas dire qu’il est obligatoirement tort).

Les trois religions principales de l’Occident et du Moyen Orient (judaïsme, islam et christianisme) nous donnent sans cesse depuis des siècles, des exemples de ces déviations.



Si c’est un manipulateur, il le fera consciemment bien sûr et on a vu dans les 2000 ans qui viennent de passer à quel point ce Rayon a généré de tels personnages.



Depuis très longtemps, dans cette incarnation, j’ai mesuré la vanité de ceux qui veulent endoctriner, convaincre ou entraîner.
Je vomis les disciples. Même si j’étais un maître, je n’en voudrais pas. Ils trahissent toujours un jour ou l’autre. TOUS.
Je me méfie pareillement de mes amis. Les seuls "sûrs" sont vos ennemis. Ils ne vous déçoivent jamais.
Même quand vous dîtes la vérité la plus absolue et la plus logique et vérifiable, j’ai remarqué que beaucoup n’écoutaient pas. Alors, je les laisse mettre leur nez un peu plus dans leur boue, afin qu’à un moment, ils finissent par se dire eux-mêmes : « tiens, il y a de la boue et je commence à m’étouffer ».
En général, je deviens alors « silencieux » sur le forum qui me semble

[b]« dévier » et ne dis plus rien. Cela vaut mieux d’ailleurs, car personne n’a envie d’écouter un prophète leur annoncer que leurs dents vont tomber, que leurs cheveux vont tomber et que leurs yeux vont pourrir dans leurs orbites, comme dans l’ancien testament, n’est-ce pas ?
[/b]


Dernière édition par Admin le Dim 14 Sep - 12:24, édité 1 fois

_________________
posté par Admin

Admin
Admin

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 12/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://assdaham.home-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: LES ILLUSIONS DU RAYON 6 et un peu du Rayon 1, et un zeste du 7...

Message par Admin le Dim 31 Aoû - 23:46

Ce « je ne les aime pas » n’est pas émotionnel du tout. Ce n’est pas non plus un jugement de valeur. Si demain ils m’aiment, je les aimerai, alors que peut-être, en d’autres temps et en d’autres lieux… L’amour inconditionnel ne veut pas dire qu’il faut se « forcer » à aimer les gens, en particulier ceux qui vous méprisent ou pensent que vous êtes « obscurs ».
Il serait même assez dans mon caractère d’en rajouter… pour leur donner raison… et rigoler d’avantage en espérant qu’ils finiront par comprendre ! Je manque un peu de compassion.
Normal, je recherche l’Unité. La Compassion est une qualité encore duale, mais qui rejoint l’unité.
Pourquoi duale ? Parce qu’il y a encore le « malade » et le « guérisseur », le « maître » et l’élève, le sujet de la compassion et l’objet de la compassion
.


Cette compassion n’est que le reflet de la vraie Compassion au sens du Bouddha.
La compassion totale telle que Kouan Yin/Myriam la vit est sûrement tout sauf de la dualité, n’est-ce pas ? Un Boddisattva n’est plus dans la dualité, mais accepte de vivre dedans pour aider ceux qui n’ont pas atteint l’unité.


C’est ma Flamme Jumelle qui est dans ce Rayon de la Compassion, pas moi. Je l’ai déjà dit.
Et en disant cela, je dis que je ne suis pas encore UN avec ma Flamme Jumelle. Sinon, je serais aussi dans ce Rayon.


Et je pense surtout que le meilleur moyen d’apprendre à un enfant que la plaque est chaude, c’est de lui mettre un peu et rapidement quand même … la main dessus.

Comme disaient certains grands maîtres TCHAN (me demandez pas leur nom, j’ai oublié) : « seule l’expérience compte ».

Vous voyez où je veux en venir avec mon histoire d’amour inconditionnel très conditionnel ?



Non, pas encore ?



On continue…Mais puis-je les aimer maintenant, avant même qu’ils m’aiment ? Et sans me forcer. Parce que si je me force, est-ce encore de l’Amour inconditionnel ou plutôt « être bon chic bon genre » parce que cela fait bien dans le milieu des forums « branchés newage et spiritualistes » (les uns n’aimant pas les autres en général, ce qui montre à quel point ils n’ont rien compris, les uns et les autres) ?
Et si je leur dis ce qu’ils n’aiment pas ? Vont-ils m’aimer ? Certains oui, d’autres non. Certains vont même me détester ou se moquer.
Une fois, sur un forum, j’ai même « joué » à cela : je leur ai dit « je ne vous aime pas ». Immédiatement, j’ai reçu une « volée » de protestations me disant que je n’étais pas « clair », que j’étais loin d’être sur le chemin du Christ et blablabla… Personnellement, comme je sais où j’en suis à ce niveau, cela m’a surtout prouvé qu’ILS étaient loin de l’amour inconditionnel et que donc, je ne devais pas leur faire confiance. Ils avaient tous raté le test…




Vous voyez toujours pas où je veux en venir avec mes raisonnements par l’absurde ?

Si je déclenche des réactions de rejets chez certains, cela ne voudrait-il pas dire que mon amour inconditionnel est très imparfait ?

C’est ce que diront les mono- maniaques de l’effet miroir à qui ont fait dire tout et n’importe quoi.

Mais à contrario, même si mon amour inconditionnel était parfait, est-ce que certains n’auraient pas quand même des réactions de rejet (notez bien que je ne parle pas ici des involutifs, mais de ceux qui désirent ascensionner bientôt et qui ronronnent d’auto-satisfaction sur les forums !!! Les involutifs sont un cas « spécial » que je ne traite pas ici) ?



Jésus Lui-Même a été rejeté. Pourtant, personne ne doutera – je pense – de son amour inconditionnel ? Etait-il la victime du fameux effet miroir l’invitant à regarder en Lui-Même ? Ce serait cocasse, non ? Pourtant, si on prend à la lettre ce fameux effet miroir dont on nous gave, c’est ce que l’on déduit en toute logique. Bref, l’exemple même de Jésus invalide totalement l’effet miroir. Pourtant, par ailleurs, il est bien « pratique » n’est-ce pas ?

Cela vient du fait que – comme je le disais au début – vous êtes tous des REFLETS du Sans Nom, du Sans Forme. Il n’y a pas que l’autre qui est « miroir ». Un lombric, une feuille d’arbre sont déjà des miroirs.



Donc, faut-il se « forcer » à aimer inconditionnellement ? Cela tourmente beaucoup de gens, en particulier dans le Rayon 6.


Dernière édition par Admin le Dim 14 Sep - 12:24, édité 1 fois

_________________
posté par Admin

Admin
Admin

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 12/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://assdaham.home-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: LES ILLUSIONS DU RAYON 6 et un peu du Rayon 1, et un zeste du 7...

Message par Admin le Lun 1 Sep - 0:07

Voici TYPIQUEMENT, le genre de questions que vous ne DEVEZ PAS vous poser. Car dès que vous vous posez cette question, vous n’êtes plus PAR DEFINITION, dans l’amour inconditionnel qui ne demande rien, ne cherche rien. L’Amour inconditionnel doit rayonner. C’est tout, et c’est TOUT.

Il ne cherche même pas à « faire le bien ». C’est encore une trace égotique et duale.

Qu’untel ou untelle vous prenne pour un diable, quelle importance ? Qu’il vous prenne pour St François d’Assise (mon Saint catholique préféré) ou St Cyrille (mon Saint orthodoxe préféré) quelle importance AUSSI ?
Si le Soleil se posait cette question, il n’éclairerait que les saints ?


Se poser cette question est typique des déviances du Rayon 6 : elle est une déviance émotionnelle. On confond l’amour émotionnel, sentimental et inconditionnel.

On confond le Cœur, siège d’un amour encore émotionnel, avec le chakra juste au-dessus du cœur (mais bien en dessous de celui de la gorge, on va donc dire "gorge profonde"), siège de l’amour inconditionnel.
Mais, allez-vous me dire immédiatement : « ton raisonnement a une grosse faille » !
« JE ne m’insurge pas pour moi (ça fait mauvais effet de s’insurger pour soi dans les milieux « branchés », on s’insurge toujours pour les autres, bien sûr).


"Je m’insurge parce que si je ne dis rien et laisse faire, on casse « mon image de marque » et cela va nuire au SERVICE que je peux rendre. C’est tout.
Moi, je ne pense pas à MOI, je pense aux autres qui ne vont pas comprendre… et blablabla et blablabla… »


Nous avons TOUS pensé cela, à un moment ou un autre. Celui qui me dit « non » à ce stade de la lecture est de mauvaise foi ou déjà ascensionné.

Comment sortir de ce « dilemme » ?
Je vais vous donner un petit « truc » qui marche pour moi en tous cas et devrait marcher pour beaucoup. D’ailleurs, certains « pratiquent » déjà ainsi.

Dans ces cas là, j’ai personnellement deux réactions totalement opposées suivant les cas. Soit je m’insurge en hurlant calmement (si si, c’est possible), claque la porte et signifie à la personne que je ne l’aime pas, mais alors pas du tout et ne cherche même pas à continuer à communiquer avec elle, soit au contraire, je ne réagis PAS DU TOUT. Je laisse « pisser » comme on dit vulgairement.
Ayant expérimenté les deux réactions et analysé très froidement (et sans amour inconditionnel du tout, j’ose le dire, uniquement avec le mental, pas le coeur) les effets collatéraux, avantages et inconvénients de chacune des méthodes, je suis arrivé à la conclusion que la deuxième méthode était la meilleure, au point que je laisse si possible systématiquement au moins une NUIT passer avant de « réagir » sur quoique ce soit, même une attaque directe. Dans ma jeunesse, un guide appelait ça « l’indifférence divine ».
C’est un excellent exercice pour arriver à une certaine indifférence [b]émotionnelle qui va justement laisser la place à l’amour inconditionnel et à l’EFFICACITE.
Car s’énerver, même et surtout si on a raison est inefficace, contre-productif !
Pourquoi ?


1) souvent, je me suis aperçu qu’après la première réaction émotionnelle souvent « violente », si on laissait passer une nuit, on voyait les choses sous un autre angle le lendemain. J’ai acquis cette « sagesse » au travail car il me force à être dans une ambiance électrique et conflictuelle permanente, au minimum très stressante émotionnellement. Combien de fois ais-je vu la personne avec qui je m’étais « engueulé » la veille, revenir souriante le lendemain, me parler et « tout oublier ». Souvent, les gens ne réagissent agressivement que par peur ou parce qu’ils sont pressés. Et pourquoi sont-ils pressés ? Parce qu’ils ont peur de quelque chose, pardi !

Peur de leur patron. Peur de « ne pas être dans les délais ». Peur du qu’en dira-t-on, etc…
Encore et toujours la peur qui force à réagir au lieu d’agir.




2) souvent, le lendemain, j’ai écrit une lettre à la personne. Une lettre où je mettais toutes mes revendications (même et SURTOUT les plus violentes, style « je vais te casser la gueule et te transformer en carpette ou en vers de terre… avec amour bien sûr… » sans AUCUNE censure, ou moralité ou tabou).

En effet, commencer à se « fustiger » en pensant « ah, il ne faut pas que je pense ça, ce n’est pas christique, c’est vilain, c’est négatif » est un autre blabla de l’égo pour se justifier et se draper dans son « indignation », réaction typique du rayon 6,

Se dire « c’est négatif de penser ou dire cela ou si je fais cela j’entretiens la négativité » est une forme très subtile de piège mental négatif…

La pensée en elle-même – à moins qu’elle soit répétée et « chargée » émotionnellement n’ira pas loin et se « dissoudra » par manque d’alimentation si on la laisse venir avec recul, sans juger ni l’entretenir par des considérations morales ou religieuses.

Dans 99, 999% des cas, je n’ai jamais envoyé la lettre à la personne. Ecrire mes revendications suffisait à les calmer, à prendre du recul et à me recentrer.
Peu à peu, j’ai eu de moins en moins besoin d’écrire, car je prenais de plus en plus de recul. Il faut veiller même à ne pas trop devenir indifférent dans ce cas et garder un minimum de compassion.
Mais là aussi, ma « position » est plutôt « tchan » et tantriste, pas du tout occidentale : je ne me sens pas « obligé » d’être « compatissant », « gentil », « poli ».


D’ailleurs, certains ermites shivaïstes jetaient les visiteurs à coups de tridents quelques fois mortels. Je suis plutôt de ce « style ».
En tous cas, écrire sur le papier quand la "cocotte minute explose" est une bonne manière de ne pas disjoncter, même si la personne "en face" ne lira jamais le papier que vous jetez ou brûlez.
[/b]


Dernière édition par Admin le Dim 14 Sep - 12:25, édité 1 fois

_________________
posté par Admin

Admin
Admin

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 12/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://assdaham.home-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: LES ILLUSIONS DU RAYON 6 et un peu du Rayon 1, et un zeste du 7...

Message par Admin le Lun 1 Sep - 0:08

3) Dans les cas extrêmes de nuisance et de mauvaise foi évidente de la

personne qui critique ou juge et surtout quand effectivement, cela peut nuire au service, je ne fais plus « dans la dentelle » ni dans le « sentimentalisme », depuis peu.

J’en appelle directement aux Seigneurs du Karma et demande explicitement que le karma de la personne soit accéléré, qu’elle reçoive sa « récompense » le plus vite possible afin de bien faire la relation de cause à effet avec moi. Je n’ai en cela plus aucun « état d’âme », sachant qu’ils vont faire « pour le mieux ».
Après tout, c'est leur "boulot", pas le votre.
Bien sûr, vous avez intérêt à être sûr de votre « innocence » et au moins de votre bonne foi, car sinon, c’est vous qui allez prendre le choc en retour. Dieu est Le Juste.

Bien sûr, vous allez me dire : « c’est bien mignon ton raisonnement et ta « parade », mais des personnes ont pu être ainsi éloignées de moi et du bien que je pouvais leur apporter ».
Encore tout faux : attachement aux résultats des œuvres. Pas bon ça !
Faut apprendre à sauver quelqu’un sans attendre le merci, à guérir un paralytique sans même qu’il s’aperçoive que vous y êtes pour quelque chose à la limite, à prier pour quelqu’un sans qu’il le sache… etc…
D’ailleurs, les gens détestent dire merci en général. Evitez-leur donc cette gêne.
Vous êtes un canal de l’Esprit Saint pendant la guérison par exemple. La personne y croit, l’Esprit donne le feu vert, l’énergie passe. C’est tout. Vous étiez là au « bon moment et au bon endroit », c’est tout. Votre chien aurait peut-être pu faire pareil, voire mieux, mais la personne n’aurait pas cru en lui probablement. Elle croyait en vous par contre. Là est la seule « nuance » entre votre chien et vous.
Ensuite :
a) si les dites personnes – en particulier si elles se disent mes amies - en sont à écouter les ragots, est-ce bien utile de les aider et de perdre mon temps avec elles ? Autant me tourner vers d’autres, regarder un film ou brosser mon chien (qui deviendra ainsi peut-être un grand guérisseur brossé). Je ne suis pas Jésus.


b) c’est sous-estimer les Seigneurs du Karma. Ils agissent directement sur le « fâcheux » surtout s’il interfère avec une mission particulière de Lumière, mais aussi sur les effets collatéraux. Des « impondérables » arriveront qui au bout d’une semaine, un mois, une année, feront que les personnes abusées par les ragots se rendront compte elles-mêmes qu’on les a abusées. Une fois, dans mon travail, j’ai attendu UN AN ainsi, mais croyez-moi, celui qui m’avait nui a eu son « du » et j’ai observé avec admiration la Sagesse de Dieu à l’œuvre.
Bon d’accord, il a fallu que je me retienne de trop jubiler… C’est pas christique, ça par contre.
La Vie frappe d’ailleurs souvent bien plus durement que vous ne l’auriez fait, dans certains cas, mais de manière probablement bien plus JUSTE.


Un catalyseur ne fait rien, ne gagne rien, ne perd rien. Pourtant il est essentiel à la réaction chimique. Tel est votre rôle de Lumière, mais

[b]cette lumière de Vie qui est Amour Inconditionnel n’a vraiment rien à voir avec les sentiments « bcbg », ni avec la lumière du jour.


Grandissez et quittez l’émotionnel ! Servez-vous de l’émotionnel comme moteur, comme tremplin et oubliez-le de suite après pour ne pas vous y engluer.

Quand vous conduisez votre voiture, vos pensées ne sont pas concentrées sur l’essence du réservoir, mais sur la route, non ?



Voilà… Je pourrais écrire encore bien plus que 15 pages sur ce sujet, un livre entier, tellement il est LA VIE de chacun, de moi-même, de tous ceux que j’ai observé (mon passe-temps favori).

Très récemment même, j’avais l’impression qu’on me montrait TOUS les défauts de ceux de ce Rayon, au point d’en oublier les qualités fortes et nombreuses.

Si je parle surtout du Rayon 6 en ce moment, c’est que d’une certaine façon, son heure de gloire est terminée et il doit laisser la place au Rayon 7 qui est la véritable Alchimie de transmutation, essentielle à l’Ascension. Ceux qui appartiennent au Rayon 6 subissent toutes les affres de cette « mort » et de cette passation de pouvoir, et j’en vois certains « disjoncter » complètement sur les forums ou sur certains tchats privés, en petit comité.

Prenez conscience que vous êtes crucifiés et que votre égo est cloué sur une croix en ce moment. Sinon, vous serez emportés par l’ouragan de vos émotions, totalement décentrés, donc une cible facile pour les involutifs.
Ce que je dis est particulièrement vrai pour ceux qui canalisent.




J’espère que ces quelques lignes qui sont très loin de faire le tour du sujet vous aideront à voir plus clair en vous-mêmes, car je connais ou plutôt j’ai connu ces « tourments » qui sont un véritable enfer émotionnel.

Si je devais tout résumer en une seule phrase « poteau indicateur », je dirais : « regardez en vous-même le degré d’Unité que vous concédez avec votre interlocuteur ». S’il est très faible, alors regardez en VOUS, l’origine de cette dualité. Car comment osez-vous prétendre, certains, à ascensionner si vous ne pensez même pas que votre frère ou sœur peut avoir une bonne raison de vous dire non, ou de choisir un autre chemin ?

La tolérance est ce qui manque beaucoup aux dévots du Rayon 6, majoritaires sur cette terre. C’est donc aussi la maladie de cette civilisation, cela même que vous fustigez dans vos forums… J’espère que vous en comprenez l’origine, maintenant ?Les involutifs ? Bien sûr… bien sûr… et NOUS aussi, non ?
[/b]

_________________
posté par Admin

Admin
Admin

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 12/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://assdaham.home-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: LES ILLUSIONS DU RAYON 6 et un peu du Rayon 1, et un zeste du 7...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum